La représentation de l’Histoire dans les arts et les littératures africaines

Livre et Documentation

L’AARC organise un Colloque International sur le thème
« La représentation de l’Histoire dans les arts et les littératures africaines » les 14 – 15 et 16 mai 2016 à la Bibliothèque Nationale d’Algérie (Salle Lakhdar Essaihi)
Sous l’Egide du Ministère de la Culture, l’Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel organise, un colloque International sur « La représentation de l’Histoire dans les arts et les littératures africaines » en collaboration avec Mr Benaouda Lebdai, Spécialiste de littérature africaine coloniale et postcoloniale anglophone et francophone, le 14 – 15 et 16 mai 2016 à la Bibliothèque Nationale d’Algérie (salle Lakhdar Essaihi).

« La représentation de l’Histoire dans les arts et les littératures africaines »
Les arts et les littératures du continent africain ont intégré dans leurs créations respectives les évènements historiques qui ont marqué les sociétés et les peuples. Ces créations littéraires et artistiques africaines ou d’origine africaine confirment avec force l’omniprésence persistante de l’Histoire dans les discours narratifs et les arts.

L’Histoire étant partie prenante des récits de fiction et des arts en Afrique et dans sa diaspora, ce colloque international se donne comme sujet de réflexion ce rapport étroit entre les deux, afin d’analyser les périodes historiques présentes dans les arts et leurs prises en charge par les écrivains et les artistes africains.

C’est l’interaction de l’Histoire, de la vie et des arts que ce colloque se propose d’aborder pour mettre en avant le rôle critique et salvateur des romanciers et des artistes d’Afrique et de la diaspora.

Au programme de ces journées des séances ouvertes au public, des débats et projection de film en rapport avec la thématique « La représentation de l’Histoire dans les arts et les littératures africaines ». Ces séances seront animées par Amina Bekkat – Benaouda Lebdai – Michel Naumann – Afifa Bererhi – M’Hamed Bensemmane – Marie-Françoise Chitour – Eliane Elmaleh – Farid Benyaa – Julien Kilanga – Abdelkader Djemaï – Calixthe Beyala – Armand Vial – Arezki Mellal – Farid Benyaa – Anne Roche – Nouara Hocine – Nadia Sebkhi – Ryad Girod – Delphine Letort – Sabrina Yebdri – Meriem Zeharaoui – Rim Mouloudj – Natalia Naydenova et Djilali Beskri.

Benaouda Lebdai
Professeur à l’université du Maine, France. Il a enseigné à l’Université d’Alger et à l’université d’Angers. Spécialiste de littératures coloniales et postcoloniales, il a publié une soixantaine d’articles et de nombreux ouvrages sur les rapports entre la littérature et l’Histoire, la littérature et la mémoire, les questions d’identités et de migrations. Parmi ses dernières publications citons : Écrivains africains. Entretiens avec Benaouda Lebdai (Éditions Ebena, 2015) ; Autobiography as a Writing Strategy in Postcolonial Literature (Cambridge Scholars Publishing, 2015); De la littérature africaine aux littératures africaines, lecture critique postcoloniale (Éditions du Tell, 2009).