MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL

En 57 années de souveraineté nationale, notre pays a inscrit nombre d’actions qui s’inscrivent à l’actif de l’action culturelle, sous toutes ses formes.
Quelques moments majeurs de cet immense chantier, où  la culture n’est pas demeurée en reste, ce sont la création du Théâtre National en janvier 1963, l’organisation du droit d’auteur, celui également de son institution intervenue  dés l’année 1973 et enfin la dernière née, l’Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel créée en 2008, prouve si besoin, tout l’intérêt porté par les pouvoirs publics pour asseoir une action culturelle pérenne, toujours en mouvement et créatrice de richesse.
L’ensemble du personnel de l’AARC, compétent volontaire, jeune et engagé saura relever les défis qui l’attendent quotidiennement, car son esprit est résolument tourné vers l’avenir, tout en confortant le socle accumulé du passé.

Abdelkader BENDAMECHE
                                                                                           Directeur Général